Visitez le sanctuaire de Miyajima : un temple shintoïste situé sur une île près de Hiroshima

Publié le : 20 mai 20223 mins de lecture

Le Japon est connu pour son paysage idyllique, sa culture extrémiste, mais aussi de son mode de vie très spiritualiste. Et quand on parle de spiritualité japonaise, on pense immédiatement au shintoïsme et à ses nombreux temples. Parmi ces derniers, se trouve notamment le sanctuaire de Miyajima. Zoom sur ce magnifique site du Japon, inscrit dans le patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le sanctuaire de Miyajima : qu’est-ce que c’est ?

Le sanctuaire de Miyajima, appelé aussi « Itsukushima » ou bien encore « Itsukushima-Jinja » est un complexe religieux shintoïste. Bâti vers l’année 1198, il est situé sur l’île de Miyajima, près d’Hiroshima. Il est notamment construit sur l’eau, avec des structures sur pilotis et des pontons. Selon l’histoire, le sanctuaire servait originellement de lieu de sauvegarde des rouleaux de sûtra, que l’un des hommes les plus puissants du Japon a copié à l’époque. Puis, plus tard, il est devenu, un lieu de célébration et d’hommages aux dieux shintoïstes. Un autre site qui démarque le sanctuaire de Miyajima est le torii géant. Il s’agit d’un grand portail de couleur orange, composé de deux piliers verticaux et quelques poutres horizontales. Mis à part sa valeur sacrée, ce site offre une magnifique vue sur la mer. Lorsque la marée est haute, on a même l’impression qu’il flotte sur l’eau.

Le sanctuaire de Miyajima : comment le visiter ?

Le sanctuaire de Miyajima est un site qui mérite vraiment d’être visité, lors du voyage au Japon, non pas seulement pour sa beauté, mais aussi pour sa valeur. D’ailleurs, il est l’un des endroits représentatifs du Japon à l’extérieur. Pour se rendre au sanctuaire de Miyajima, la meilleure solution serait de prendre le train JR Sanyo Line sur la gare d’Hiroshima, puis de descendre à la station de Miyajima-guchi. Ensuite, il suffit d’emprunter 5 minutes de marches à pied pour se trouver au sanctuaire. Il est également possible de s’y rendre en bateau, en bus ou en voiture particulière. Il est à noter que le sanctuaire est ouvert au public tous les jours, de 6 h à 18 h ou 17 h pendant l’hiver.

Le sanctuaire de Miyajima : que faire et voir ?

En plus d’admirer la beauté du torii géant, vous pouvez effectuer de nombreuses autres activités lors de votre visite dans le sanctuaire d’Itsukushima. Vous pouvez par exemple, explorer la galerie qui se trouve à la porte d’entrée du sanctuaire. Vous pouvez également vous promener tout autour de l’étang miroir « kagami-no-ike », juste à sa proximité. Des spectacles de bugaku (danse traditionnelle japonaise) sont aussi souvent organisés sur ce lieu. Enfin, si vous êtes chanceux, vous pourrez assister à des rituels de mariage shintoïste dans le site.

Plan du site